Afrik Daily

Gabon-President-Ali-Bongo-candidat

Gabon : Le Président Ali Bongo officiellement candidat à sa propre succession

Vues: 382
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 41 Second

Le Président gabonais Ali Bongo se présentera à la réélection en août, a-t-il déclaré dimanche, dans le but de prolonger la mainmise de sa famille sur le pouvoir depuis 56 ans dans ce pays d’Afrique centrale.

Parce que rien n’est plus important que votre réussite, je déclare aujourd’hui ma candidature“, a déclaré Bongo à une petite foule de partisans enthousiastes.

Les élections sont prévues pour le 26 août.

À l’âge de 64 ans, Bongo est président de cette nation productrice de pétrole depuis deux mandats de sept ans, succédant ainsi à son père Omar, décédé en 2009 après avoir dirigé le pays depuis 1967. Le Gabon ne dispose d’aucune limite constitutionnelle de mandats.

Les deux victoires électorales de Bongo ont été contestées par l’opposition, qui affirmait qu’il avait remporté frauduleusement les élections. Sa victoire en 2016 a déclenché des affrontements mortels entre la police et les manifestants, au cours desquels le bâtiment du Parlement a été incendié.

La tentative de réélection de Bongo a été remise en question lorsqu’il a subi un accident vasculaire cérébral en octobre 2018 et a été évacué au Maroc pour y être traité médicalement. Il a passé trois mois à l’étranger, mais est rentré peu de temps après qu’une tentative de coup d’État a été déjouée en son absence.

L’annonce de la candidature de Bongo suscite des réactions contrastées

L’annonce de la candidature de Bongo à la réélection a suscité des réactions contrastées au Gabon. Ses partisans sont ravis de cette nouvelle, espérant que la continuité du pouvoir contribuera à la stabilité du pays. Cependant, l’opposition et une partie de la société gabonaise critiquent fermement cette décision, soulignant les contestations entourant les précédentes élections et la longévité du règne de la famille Bongo.

Lire aussi  Le Bloc Ouest-Africain : « Nous allons au Niger » si tout le reste échoue

Les enjeux de la réélection de Bongo

La réélection de Bongo est d’une importance cruciale pour le Gabon, car elle déterminera l’avenir politique du pays. Certains voient en cette candidature une opportunité de poursuivre les politiques actuelles et de consolider les relations internationales, tandis que d’autres demandent un changement radical et un renouveau démocratique.

La santé de Bongo est également un sujet d’inquiétude pour de nombreux Gabonais. Son accident vasculaire cérébral en 2018 a soulevé des questions sur sa capacité à exercer pleinement ses fonctions présidentielles. Bien qu’il soit revenu au Gabon après son traitement, certaines personnes doutent de sa forme physique et de sa capacité à diriger efficacement le pays.

Le contexte politique et économique du Gabon

Le Gabon est un pays riche en ressources naturelles, notamment le pétrole, mais il est confronté à des défis économiques et politiques. La dépendance excessive vis-à-vis du pétrole a entraîné une vulnérabilité aux fluctuations des prix sur le marché mondial, et de nombreux Gabonais souhaitent une diversification économique pour réduire cette dépendance.

La candidature de Bongo à sa propre succession suscite des débats et des préoccupations dans le pays. Alors que ses partisans espèrent une continuité du pouvoir pour maintenir la stabilité, l’opposition et une partie de la société réclament un changement et un renouveau démocratique. L’issue des élections en août déterminera l’avenir politique du Gabon et la direction que prendra le pays dans les années à venir.

About Post Author

La rédaction

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %