Afrik Daily

Paix-et-guerre-dans-Ethiopie-Abiy

Paix et guerre dans l’Éthiopie d’Abiy : Un récit complexe et mouvementé

Vues: 77
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 22 Second

L’Éthiopie, un pays d’Afrique de l’Est, est le théâtre d’événements historiques tumultueux qui ont façonné son parcours vers la paix et la stabilité. Sous la direction du Premier ministre Abiy Ahmed, la nation a connu des moments de promesse, mais aussi des défis majeurs, mettant en lumière les enjeux complexes de la paix et de la guerre.

L’ascension d’Abiy Ahmed et l’espoir de la paix

En avril 2018, Abiy Ahmed a été nommé Premier ministre de l’Éthiopie, succédant à une période d’instabilité politique. Son arrivée au pouvoir a suscité un grand espoir pour la paix, car il s’est engagé à mettre fin aux conflits internes qui ravageaient le pays depuis des décennies. Il a notamment entrepris des réformes politiques, libéré des prisonniers politiques et a ouvert des pourparlers de paix avec les groupes rebelles.

Le prix Nobel de la paix et ses conséquences

En 2019, Abiy Ahmed a reçu le prix Nobel de la paix pour ses efforts visant à résoudre le conflit frontalier avec l’Érythrée, un voisin avec lequel l’Éthiopie était en guerre depuis des années. Ce geste a renforcé l’image d’Abiy en tant que défenseur de la paix dans la région. Cependant, certains critiques ont souligné que le prix Nobel a créé des attentes élevées, mettant ainsi une pression supplémentaire sur le gouvernement pour résoudre d’autres conflits internes.

Conflits internes et complexités régionales

Malgré les efforts d’Abiy Ahmed, l’Éthiopie reste confrontée à des défis persistants concernant la paix intérieure. Les tensions ethniques et les revendications territoriales entre différentes communautés ont parfois dégénéré en violences meurtrières. En particulier, la région du Tigré a été le théâtre d’un conflit majeur depuis novembre 2020, entraînant une grave crise humanitaire.

Lire aussi  Le Niger ordonne à ses troupes de passer en « alerte maximale » : Une réponse proactive aux défis sécuritaires

Le dilemme du gouvernement : paix ou sécurité ?

La question de la paix en Éthiopie soulève un dilemme complexe pour le gouvernement d’Abiy Ahmed. D’un côté, il est essentiel de parvenir à des accords de paix durables pour garantir la stabilité à long terme. D’un autre côté, la priorité de la sécurité nationale est incontournable, car les attaques et les conflits continuent de menacer l’intégrité du pays. Trouver un équilibre entre ces deux objectifs est un défi de taille pour le gouvernement éthiopien.

Que retenir ?

L’Éthiopie d’Abiy Ahmed est un pays en quête de paix, mais confronté à des défis multiples. Son engagement en faveur de la paix avec l’Érythrée a été salué à l’échelle internationale, mais les défis internes persistent. La route vers la paix est complexe et mouvementée, mais l’espoir demeure que le leadership éclairé d’Abiy et l’engagement de la société éthiopienne en faveur de la réconciliation peuvent ouvrir la voie vers un avenir plus pacifique et prospère pour la nation.

About Post Author

Fawaz T.

Fawaz est un journaliste junior spécialiste dès questions économiques et politiques en Afrique.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %