Afrik Daily

sites-web-gouvernement-vises-cyberattaque

Sénégal : des sites web du gouvernement visés par une cyberattaque

Vues: 201
1 0
Temps de lecture:1 Minute, 49 Second

Un groupe de pirates informatiques appelé Mysterious Team a rendu plusieurs sites web du gouvernement sénégalais indisponibles dans la nuit de vendredi en les frappant avec des attaques de déni de service (DDoS), a déclaré un porte-parole du gouvernement.

Le groupe a revendiqué la responsabilité des attaques dans une série de publications sur Twitter utilisant le hashtag #FreeSenegal, utilisé par des militants dénonçant la répression politique au Sénégal.

Ces attaques interviennent à un moment de tensions politiques accrues au Sénégal, largement considéré comme l’une des démocraties les plus stables d’Afrique de l’Ouest.

Dans une déclaration publiée tôt samedi matin, le porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, a déclaré que tous les efforts étaient déployés pour remettre les sites en ligne.

En ce samedi après-midi, le site de la présidence était en ligne, mais d’autres sites officiels semblaient toujours être hors ligne, notamment ceux du gouvernement et du ministère des Finances.

Les attaques DDoS fonctionnent en dirigeant un volume important de trafic Internet vers des serveurs ciblés dans le but de les rendre inaccessibles.

Le pays a été secoué par plus de deux ans de manifestations parfois violentes sur une multitude de problèmes, notamment les craintes de l’opposition selon lesquelles Sall pourrait briguer un troisième mandat lors des élections de février 2024.

L’opposition a également accusé le gouvernement de Sall d’utiliser le système judiciaire pour cibler des adversaires potentiels tels que le populaire homme politique Ousmane Sonko, qui est arrivé troisième lors de l’élection présidentielle de 2019. Les autorités nient que les poursuites judiciaires en cours contre Sonko soient politiquement motivées.

Lire aussi  Poutine dit aux dirigeants africains : je vous donnerai des céréales gratuites malgré « l’Occident hypocrite »

Une attaque apparemment motivée 

Sur son compte Twitter, le groupe Mysterious Team se présente comme des “guerriers cybernétiques du Bangladesh”.

Le groupe est peu connu, mais a déjà mené des cyberattaques contre le ministère de la Santé éthiopien et des médias indiens, selon le Répertoire européen des incidents cybernétiques, un consortium de recherche indépendant qui analyse les incidents cybernétiques.

Le lien entre le Bangladesh et le Sénégal n’était pas clair. Interrogé par Reuters sur les raisons de cibler les autorités sénégalaises, un représentant de Mysterious Team a déclaré : “Nous œuvrons pour la justice en faveur du peuple sénégalais innocent.

About Post Author

La rédaction

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %