Afrik Daily

Cameroun-attaque-dans-le-nord

Cameroun : Des Hommes armés tuent quatre personnes lors d’une attaque dans le nord

Vues: 679
0 0
Temps de lecture:2 Minute, 15 Second

Des hommes armés ont perpétré une attaque à l’entrée de la ville de Mora, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun, à environ 30 km (20 miles) de la frontière avec le Nigeria.

L’une des sources militaires, qui a souhaité rester anonyme, a attribué cette attaque au groupe islamiste Boko Haram, qui mène une insurrection dans la région.

Elle a également déclaré qu’un soldat et deux combattants de Boko Haram ont été tués lors d’une attaque distincte lundi soir contre un poste militaire dans la ville de Ziguague, dans l’Extrême-Nord.

C’est la première fois depuis 2013 que nous subissons une telle attaque dans notre municipalité“, a déclaré le maire de Mora, Chetima Hamidou, à Reuters.

Mora a été touchée par plusieurs attentats-suicides en 2015 et 2016, perpétrés par des militants présumés de Boko Haram.

Cette nouvelle attaque suscite une profonde inquiétude dans la région déjà affectée par les violences perpétrées par Boko Haram. Depuis le début de l’insurrection en 2009, le groupe terroriste a semé le chaos et la terreur, provoquant la mort de milliers de personnes et le déplacement de centaines de milliers d’autres.

Le Cameroun, en particulier la région de l’Extrême-Nord, a été durement touché par les activités de Boko Haram, en raison de sa proximité géographique avec le Nigeria. Les attaques se multiplient dans la région, mettant en péril la sécurité des populations locales.

Les autorités camerounaises et les forces de sécurité sont confrontées à un défi de taille pour lutter contre cette menace persistante. Malgré les efforts déployés, Boko Haram continue de mener des attaques meurtrières, démontrant sa capacité à se réorganiser et à rester une menace sérieuse pour la stabilité de la région.

Lire aussi  Sauvetage humanitaire au large des côtes sénégalaises : Les survivants d’un bateau de migrants à la dérive secourus

Lire aussi : Congo : Attaque meurtrière de deux gardes dans le parc national des Virunga

Les réactions des gouvernements attendues

Face à cette situation, il est impératif que les gouvernements de la région renforcent leur coopération dans la lutte contre le terrorisme et mettent en place des mesures efficaces pour protéger les civils. Il est également crucial de prendre des initiatives pour s’attaquer aux causes profondes de l’insurrection, telles que la pauvreté, la marginalisation et l’absence de perspectives d’avenir pour les jeunes.

La communauté internationale doit également apporter son soutien en fournissant une assistance humanitaire aux personnes touchées par les violences et en renforçant les capacités des forces de sécurité locales.

Il est urgent de mettre fin à cette spirale de violence et d’instaurer la paix et la sécurité dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Les vies des habitants sont en jeu, et il est de notre devoir collectif de tout mettre en œuvre pour prévenir de nouvelles tragédies et assurer un avenir meilleur pour tous.

About Post Author

La rédaction

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %